En quoi consiste la mitsva ?

En quoi consiste la brit-milah ?

 

La circoncision (juive) donne lieu à une cérémonie fixée par la halakha qui s’accompagne aussi de variantes (coutumes, chants) selon les communautés. Avant d’expliquer en quoi consiste cette mitsva, nous donnerons quelques indications sur la circoncision dans le monde non juif.

Quoique cette opération soit connue depuis l’Antiquité et pratiquée en bien des pays dont l’Egypte, la circoncision juive, effectuée conformément à la halakha, est bien différente de celle des autres peuples. Elle comprend plusieurs étapes et non pas simplement la seule ablation du prépuce.  

La brit-milah n’est pas seulement une opération médicale qui vise à laisser à nu le gland du pénis. Cet acte même est différent de celui effectué par d’autres peuples dans ses modalités physiques ; de plus et surtout, il marque l’entrée du nouveau circoncis dans l’alliance (brit-milah) que Hachèm a conclue avec le peuple qu’Il a choisi.

La brit-milah comprend deux étapes principales, aussi indispensables l’une que l’autre, qui doivent être pratiquées par une personne religieusement compétente : le « mohel » (en hébreu) ou péritomiste (de péritomie = circoncision). Rien n’empêche l’acquisition de cette compétence halakhique par un médecin juif pratiquant. Mais seul un circoncis peut faire office de Mohel : Avraham lui-même n’étant pas encore circoncis, n’a pu se circoncire lui-même pas plus qu’il n’a pu effectuer cette opération sur son fils Yichma’el. Notons que le texte l’indique puisque le verbe נִמּ֖וֹל  est un passif  « ont été circoncis ». Avraham a fait appel à quelqu’un d’autre pour le circoncire – d’après une tradition c’était Chèm, qui, lui, était né déjà circoncis d’où la halakha qui veut qu’un non-circoncis ne peut opérer comme Mohel.

 

La mila  (voir page)

La péria’  (voir page)

 

(c) R’ Eliyahou Bakis, mohel@brit-milah.com    052-766 9610   Ce texte fait partie d’un livre en français en cours de préparation sur la brit-milah.